QVT et mobilité : le combo gagnant

Company, Uncategorized

16 Jun 2020

Cette année, la semaine de la qualité de vie au travail prend une tournure inédite avec la crise sanitaire que nous traversons. Cette nouvelle édition qui se déroule du 15 au 19 juin met comme chaque année en avant les opportunités pour garantir de bonnes conditions de travail et accompagner les changements en entreprise. Avec le déconfinement, le sujet de la mobilité en entreprise sera particulièrement mis à l’honneur. Alors QVT et mobilité, combo gagnant ?

 

Cette semaine de la QVT est une occasion idéale pour développer l’engagement au sein d’une entreprise. Ces actions vont permettre de favoriser des moments d’échange, de partage de connaissances et de bonnes pratiques, mais également d’instaurer de nouveaux éléments bénéfiques à la productivité et aux performances générales de l’entreprise.

En tant que spécialistes de la mobilité partagée multimodale et défenseurs de la mobilité douce, laissez-nous vous présenter tous les avantages que peut présenter la mobilité pour une bonne qualité de vie au travail.

 

La mobilité comme bénéfice professionnel

 

La mobilité domicile/travail est un sujet intégré à notre quotidien, et selon le mode de transport ou la distance, elle peut devenir source de désagréments.  Les causes : le stress, les soucis de santé, le manque de sommeil, la ponctualité… Les transports en commun comme l’automobile ne sont pas de tout repos que ce soit en termes physique ou mental.

Alors existe-t-il un (ou plusieurs) moyen de conjurer ce sort ? Bien évidemment (sinon l’article s’arrêterait là, ce serait dommage) ! Des mobilités alternatives s’offrent à vous et vos salariés pour échapper aux effets secondaires des transports en commun et des embouteillages automobiles : la mobilité douce.

Ce mode de déplacement connait depuis plusieurs mois maintenant un engouement particulier. Que ce soit à cause des grèves ou du virus, nombreux sont ceux ayant pris conscience de l’aspect pratique du vélo, de la marche ou encore de la trottinette.

 

 

En plus de nous permettre d’éviter l’afflux dans les transports en commun et le trafic automobile, c’est également un moyen favorisant la distanciation physique, essentielle en ces temps de pandémie. C’est donc plus rassurant et plus confortable.

 

Bon pour la ponctualité

 

Le vélo, allié des réunions matinales ! En effet, il s’avère être le mode de déplacement le plus rapide et le plus efficace. La distance des trajets moyens en ville étant de 1 à 5km, le vélo est imbattable pour les parcourir avec une vitesse moyenne de 15km/h contre 14 pour la voiture. De quoi bénéficier de quelques minutes de sommeil en plus (à ne surtout pas négliger) et de faire preuve d’une ponctualité exemplaire !

On parle principalement de vélo mais n’oublions pas la trottinette (électrique ou non), nouvelle star des villes, qui par son agilité et sa taille permet de se faufiler dans les embouteillages et d’arpenter les pistes cyclables.

En clair : moins de temps de déplacement, plus de temps pour soi.

 

Bon pour la santé

 

Si le vélo et la trottinette permettent de réduire le stress dû à l’appréhension des transports, c’est aussi un moyen de pratiquer une activité physique régulière. Ainsi, de nombreux bienfaits en découlent comme la prévention du diabète et du cancer, l’entretien de son système cardiovasculaire par la pratique d’une activité à la fois musculaire et cardio, un système immunitaire plus actif, un meilleur sommeil et un gain d’énergie au quotidien.

Même électrique, se déplacer à vélo reste du sport avec tous les bienfaits que cela implique sans certains désagréments. En effet, étant considéré comme « activité portée », les articulations sont en action sans subir de choc comme lors de la course à pieds par exemple. Le vélo électrique permet même aux personnes en difficulté physique de renouer avec une activité physique douce et régulière.

Maintenant vous le savez : vous rendre au travail peut améliorer votre santé !

De même, se déplacer à vélo ou en trottinette permet de limiter son exposition aux particules fines et autres polluants atmosphérique. Etonné ? En réalité, la concentration des polluants à l’intérieur des voitures est 3 à 5 fois plus élevée qu’à l’extérieur, selon l’Agence française de sécurité sanitaire et du travail. Il en va de même pour les bus et le métro dans lequel les particules fines circulent et s’engouffrent par les voies d’aération. L’air étant davantage recyclé lorsque nous nous déplaçons à l’air libre, nous sommes moins sujets à ces émissions néfastes pour la santé.

Petit conseil : aérer son automobile quotidiennement, surtout après des embouteillages.

 

Bon pour la planète

 

Sans étonnement cette fois-ci, rouler à vélo ou avec tout autre véhicule propre (principalement électrique) est plus respectueux de l’environnement. Le vélo n’émet pas de CO2 (à part le vôtre), et ne consomme que votre énergie. Celui-ci a aussi un coût de revient moindre par rapport à la voiture qui implique des réparations plus onéreuses et consomme du carburant.

 

Bon pour le travail

 

La mobilité professionnelle ne s’arrête pas au trajet domicile-travail. Que faisons-nous des rendez-vous pro, des petites courses ponctuelles ou encore des fringales du midi ? Des alternatives existent pour faciliter la mobilité sur place.

La mobilité partagée multimodale permet aux salariés de varier leurs moyens de locomotion dans une même journée et ce, en tout bon état d’esprit. Pouvoir alterner entre vélo, trottinette et voiture électrique sur son lieu de travail offre une flexibilité confortable à l’ensemble des collaborateurs. La multimodalité, par la mise à disposition de plusieurs types de véhicules, permet de choisir le moyen de transport adapté à ses déplacements.

Pour résumer, la mobilité a un impact important sur les conditions de santé mentale et physique des salariés, même si celle-ci intervient majoritairement en amont et en aval des journées de travail. Il est donc important de le mettre en avant et de l’encourager durant cette Semaine de la Qualité de Vie au Travail.

De plus, les conditions actuelles favorisent le déploiement de cette mobilité douce grâce au Forfait Mobilité Durable entré en vigueur depuis le 10 mai. C’est le moment d’en discuter dans votre entreprise pour repenser la mobilité proposée aux salariés !

 

Imaginons ensemble la solution qui vous correspond

Derniers posts